Diététicienne-Nutritionniste

Anaëlle CHAUDIER

  • Anaëlle, Diététicienne

Un Barbecue Équilibré


1. Préférez la viande maigre

Les volailles sont idéales : poulet, dinde, aiguillettes de canard… Côté bœuf, le rumsteck, la bavette et le faux filet sont à privilégier, car leurs morceaux sont tendres et peu gras. Eviter les saucisses, merguez, boudin etc. qui apportent essentiellement des lipides.


2. Privilégiez les poissons et papillotes

Le barbecue est une excellente occasion de consommer des petits poissons riches en oméga 3, comme la sardine, le maquereau, le thon ou le saumon. Vous pouvez également opter pour la cuisson en papillote.


3. Optez pour les fruits et légumes grillés

Les fruits et légumes ont également leur place dans un barbecue. Poivrons, tomates, aubergines, pêches et bananes se cuisent directement sur la grille.


4. Optez pour des marinades

Faire tremper sa viande dans une marinade (huile, vinaigre, herbes, épices, etc.) permet de réduire les substances cancérigènes dans la viande. Celle-ci agisse comme une « barrière ». Et si la marinade est généralement assez grasse, toute la matière grasse fondra au barbecue, ne laissant plus qu’une viande imprégnée d’un goût d’herbes et d’épices !


5. Surveiller la cuisson de la viande !

Ne pas trop griller les viandes ! Le danger vient du gras qui s’écoule lors de la cuisson des viandes et des poissons, et qui prend feu au contact des braises, carbonisant l’aliment. Privilégiez une cuisson lente, placez-les suffisamment éloignés du feu. Enfin, retirez toujours les parties noircies des aliments.

6. Utilisez des épices

Les épices ont non seulement l’avantage d’assaisonner nos plats et d’y donner du goût et des saveurs différentes, mais aussi de nous apporter tout un tas de bienfaits. Et oui, nous négligeons souvent les avantages que ces herbes pourraient nous apporter en termes de santé.


Bon barbecue à tous !